Incroyants

« Incroyants » et « Miettes » sont deux mots, affichés à l’extérieur du Foyer. Mon ressenti sur ces termes que nous utilisons. Sans y penser. Par Liliane Plaquet.

Il me semble que répartir aujourd’hui les humains qui franchissent nos portes en « croyants » et « incroyants » appartient à l’époque révolue  où l’on faisait la distinction… par exemple, entre  » civilisés  » et « sauvages« . Et nous savons tous où certains  « civilisés » nous ont  menés…. !

Je revendique, pour tous les humains des identités plurielles, et le droit fondamental de ne pas être enfermés, de façon binaire, dans des catégories « dualistes » : pour moi, tous ont des convictions, des croyances. Et ce sont les leurs !

Miettes

Je sais bien que le mot « Miettes » est issu d’un passage de la Bible, mais il me semble, néanmoins, avoir aujourd’hui une connotation plutôt péjorative.

Bien sûr, ce n’est là que mon ressenti subjectif,  émotionnel, mais nous devons tous, objectivement, garder à l’esprit que c’est avec le poids des mots que nous communiquons.

On ne le répètera jamais assez : celles et ceux  qui organisent les braderies et brocantes, les responsables de nos « Miettes », font là un travail considérable, de grande qualité. Elles et ils mettent à disposition de nouveaux utilisateurs, dont beaucoup sont dans le besoin,  de beaux vêtements et objets. Et ce faisant, elles et ils « font » de l’économie circulaire, solidaire, qui contribuent à améliorer notre vie, à pallier un peu le gaspillage…et à améliorer nos finances !

Malheureusement, les mots vieillissent, – comme nous – , et parfois perdent de leur saveur… Il me semble important de nous  interroger pour savoir s’ils continuent à traduire profondément nos valeurs.

Qu’en pensez-vous ?

A vos souris ! Vos réactions seront les bienvenues