Glaner, cuisiner, partager : s’entraider dans le respect mutuel

Un repas solidaire,

préparé en commun et partagé entre tous, accueillis et bénévoles.

Chaque mercredi soir, un repas rassemble 30 à 35 convives, personnes en situation de précarité ou sans domicile fixe, hommes, femmes et quelquefois enfants.
Le repas est préparé en commun par les bénévoles et les personnes accueillies : tri, épluchage, cuisson.
La table est dressée en commun, en priorité par les personnes accueillies, pour un repas à 19h30 ; le repas est servi par les bénévoles, qui partagent avec les personnes accueillies pour autant que la place à table et le nombre de bénévoles le permettent.
Après le café, il faut débarrasser, faire la vaisselle, ranger la salle et nettoyer la cuisine.
De la soupe de légumes frais au gâteau et à la salade de fruits frais, tout est préparé en commun.

Un repas solidaire,

préparé en commun et partagé entre tous, accueillis et bénévoles.

Chaque mercredi soir, un repas rassemble 30 à 35 convives, personnes en situation de précarité ou sans domicile fixe, hommes, femmes et quelquefois enfants.
Le repas est préparé en commun par les bénévoles et les personnes accueillies : tri, épluchage, cuisson.
La table est dressée en commun, en priorité par les personnes accueillies, pour un repas à 19h30 ; le repas est servi par les bénévoles, qui partagent avec les personnes accueillies pour autant que la place à table et le nombre de bénévoles le permettent.
Après le café, il faut débarrasser, faire la vaisselle, ranger la salle et nettoyer la cuisine.
De la soupe de légumes frais au gâteau et à la salade de fruits frais, tout est préparé en commun.

Un approvisionnement solidaire, également

Fruits et légumes auront été glanés au marché de Grenelle, la viande ou le poisson -quelque fois surgelés, quelques fois frais-, le fromage ou les yaourts auront été cherchés à la Banque Alimentaire à Arcueil, le pain aura été glané à proximité du Foyer.

C’est copieux, et apprécié !

Les plats sont volontairement copieux, ce qui permet une distribution des excédents à ceux qui peuvent réchauffer un plat. Fruits, chocolat ou yaourts sont souvent distribués en fin de repas, plus rarement un tube de dentifrice ou un flacon de gel douche. Le repas est coté « 3 étoiles + » par les bénéficiaires ! Le bouche-à-oreille assure la diffusion de l’activité.

Un approvisionnement
solidaire, également

Fruits et légumes auront été glanés au marché de Grenelle, la viande ou le poisson -quelque fois surgelés, quelques fois frais-, le fromage ou les yaourts auront été cherchés à la Banque Alimentaire à Arcueil, le pain aura été glané à proximité du Foyer.

C’est copieux, et apprécié !

Les plats sont volontairement copieux, ce qui permet une distribution des excédents à ceux qui peuvent réchauffer un plat. Fruits, chocolat ou yaourts sont souvent distribués en fin de repas, plus rarement un tube de dentifrice ou un flacon de gel douche. Le repas est coté « 3 étoiles + » par les bénéficiaires ! Le bouche-à-oreille assure la diffusion de l’activité.

C’est aussi un moment d’échange, dans la confiance
et le respect mutuel

Le repas se déroule dans le partage des conversations et des services. Préparation, repas et rangements sont des moments de rencontre, d’échange, de fraternité, dans la confiance et le respect mutuel. Les talents de cuisinier ou de pâtissier des accueillis sont reconnus, les « artistes » généralement applaudis, à leur grande fierté.
Les échanges peuvent être limités à cause de la barrière de la langue ; c’est l’occasion d’apprendre quelques mots de la langue de « l’autre ». Le repas peut être l’occasion de conseils d’orientation vers telle ou telle activité du Foyer : domiciliation, aide juridique, etc.

C’est aussi un moment d’échange, dans la confiance
et le respect mutuel

Le repas se déroule dans le partage des conversations et des services. Préparation, repas et rangements sont des moments de rencontre, d’échange, de fraternité, dans la confiance et le respect mutuel. Les talents de cuisinier ou de pâtissier des accueillis sont reconnus, les « artistes » généralement applaudis, à leur grande fierté.
Les échanges peuvent être limités à cause de la barrière de la langue ; c’est l’occasion d’apprendre quelques mots de la langue de « l’autre ». Le repas peut être l’occasion de conseils d’orientation vers telle ou telle activité du Foyer : domiciliation, aide juridique, etc.

L’activité est portée par une équipe unie, solidaire

Des réunions bimestrielles permettent aux bénévoles de se retrouver, échanger, partager, questionner, comprendre, rire.

L’activité est portée par une équipe unie, solidaire

Des réunions bimestrielles permettent aux bénévoles de se retrouver, échanger, partager, questionner, comprendre, rire.

Cela peut être aussi un moment de fête !

Les anniversaires des personnes accueillies sont fêtés une fois par mois, avec friandises ou produits alimentaires en cadeau.

Cela peut être aussi un moment de fête !

Les anniversaires des personnes accueillies sont fêtés une fois par mois, avec friandises ou produits alimentaires en cadeau.

Quelques chiffres et renseignements pratiques :

Quelques chiffres et renseignements pratiques :

Une centaine de personnes différentes bénéficient du repas

30 à 35 viennent chaque mercredi

1500

Repas sont servis sur une année

Le groupe de bénévoles comprend :

25

personnes, qui se relaient

0

« Zéro euros » : aucune participation financière n’est demandée aux personnes accueillies.
16h : début de la préparation,
19h30 : début du repas,
21h45 : extinction des feux.

Une centaine de personnes différentes bénéficient du repas

30 à 35 viennent chaque mercredi

1500

Repas sont servis sur une année

Le groupe de bénévoles comprend :

25

personnes, qui se relaient

0

« Zéro euros » : aucune participation financière n’est demandée aux personnes accueillies.
16h : début de la préparation,
19h30 : début du repas,
21h45 : extinction des feux.